Les Verdiales

Les verdiales, un fandango typique de la Province de Malaga

C’est une culture musicale très ancienne qui est un véritable enchantement à découvrir; d’autant qu’elle mêle l’histoire, la fête, la culture, la musique, la danse. Je veux parler des Verdiales.
C’est un genre musical (fandango) unique dans la Province de Malaga et tout particulièrement dans le Guadalhorce, les Montes de Malaga et la Axarquia.
La particularité de ce genre musical et folklorique est que chaque village présente un style de danse différent des Verdiales. On parlera de verdiales du type Comares, du type Almogia…
Le mot « verdiales » tire son nom de la variété d’olive cultivée uniquement en Axarquia : verdial.
Malaga, organise chaque année une grande fête de verdiales où les pandas de la province viennent présenter ce spectacle très local.

Les Verdiales en Axarquia

En Axarquia, plusieurs villages, dont El Borge, Comares et Benagalbon ont des groupes (pandas) de Verdiales. Cette tradition est très vive, mais aussi unique et rare car ce fandango campagnard est resté dans sa forme primitive.
Ces groupes de verdiales sont composés :
– de musiciens : un violon (seules 3 cordes du violon sont utilisées), des guitares (qui se portent « hautes »), un tambourin, des cymbales, des castagnettes, (et parfois d’une mandoline ou d’un luth),
– de chanteurs,
– de danseurs,
– du maire (alcalde, qui fait office de chef d’orchestre),
– d’un porte drapeau (abanderao) qui porte un drapeau andalou ou d’un saint patron.
La baguette du maire est faite d’une branche d’olivier et de fils de couleurs et les chapeaux de fleurs.
Cette tradition authentique est en passe d’être déclarée bien d’interêt culturel et ethnologique.
J’ai découvert les verdiales pendant la fiesta del Mosto y de la Chacina à Colmenar. J’ai eu un véritablement engouement pour cette tradition festive.
NB : je remercie mon ami Carlos karlitros pour avoir partagé quelques photos

Pin It on Pinterest

Share This