Sayalonga

Quelle histoire !

Les origines de Sayalonga

 
Si le village tout entier est typique de la période andalusi : village blanc, rues étroites, église bâtie sur l’ancienne mosquée, etc etc
Il semblerait que son nom, Sayalonga, soit un héritage romain, l’étymologie latine du nom Saya-longa signifiant tunique longue.
 

A voir à Sayalonga

L’église,Santa Catalina,

de style mudéjar, construite sur l’ancienne mosquée du village.

La fontaine du Cid (El cid campeador),

on dit que ce fameux chevalier (mercenaire) chrétien est venu boire à cette fontaine

Le musée morisco,

qui présente l’héritage des maures.

Le cimetière rond de Sayalonga

C’est le seul cimetière de ce type en Espagne et comme aucune explication n’a été trouvée, il reste entouré de nombreux mystères et légendes encore aujourd’hui.

  • la légende la plus courante  : ce sont les templiers qui l’ont construit et qu’il a des origines maçonniques.
  • la version romantique : indique qu il a été contruit ainsi, tout en rond pour qu’aucun défunt ne tourne le dos à un autre.

La ruelle la plus étroite de toute l’Axarquia

El callejon de la Alcuza. Cette ruelle est large de 56cm…

Autour de Sayalonga,

Ne pas manquer de découvrir les villages de Competa, Archez et de Salares.

Un très bon guide local, propose une visite guidée à travers ses villages blancs typiques de l’Axarquia, en petits groupes (2 à 8 pers. max).

Cette journée de visite s’appelle la « ruta mudéjar ». Elle se fait au départ de Nerja, Torrox et Torre del Mar. Dans ce lien : retrouvez tous les détails de « La Ruta Mudéjar », le tarif et la possibilité de réserver en ligne

Les ferias à Sayalonga



Découvrir des activités typiques autour de Sayalonga


Envie de préparer votre voyage dans l’Andalousie authentique ?

Pin It on Pinterest

Share This