romeria-del-rocio-ermita-del-rocio

El Rocio un village absolument unique en Andalousie

Les essentiels à voir à El Rocio


Dans cet article vous trouverez les informations essentielles sur ce qu’il faut voir à El Rocio :

  • Quelques mots sur El Rocio
  • Où se trouve El Rocio sur la carte ?
  • Ce qu’il faut voir à El Rocio
  • Quelles activités faire sur place ?
  • Réserver un hébergement
  • Quelques liens utiles (réservations et visites en Andalousie)
  • Que voir dans les environs de El Rocio ?
  • Poursuivre votre voyage en Andalousie


Quelques mots sur El Rocio


El Rocío est un village appartenant de la province de Huelva. Il fait partie du parc national et naturel de Doñana. Ce village est donc protégé par l’UNESCO en tant que site du patrimoine mondial !

Il est distant de 80km de Séville. El Rocio est connu pour sa romeria, qui est le plus grand pèlerinage d’Europe.



Cependant, il est aussi connu pour son décor de western avec ses ruelles ensablées, ses restaurants aux allures de saloons et ses chevaux attachés aux balustres de bois devant les maisons.



El Rocio est un des villages les plus surprenants que j’ai pu voir en Andalousie. Il est surprenant par ses origines, sa culture, son allure, ses traditions et son environnement.



L’origine du nom et du village


Voici un village né d’une légende, et non pas d’un peuplement phénicien, romain ou arabe comme dans 99% des cas.


Le village, comme la fameuse romeria éponyme, serait né suite à la découverte, au XIIIème siècle, par un chasseur d’une statue de la Vierge Marie cachée dans un arbre à cet endroit. L’histoire raconte que ce chasseur aurait emmené avec lui la statue. Sur le chemin du retour vers Almonte, il fera une sieste et à son réveil, il constatera la disparition de la statue. Il se lancera alors à sa recherche et la retrouvera dans l’arbre où il l’avait vue pour la première fois.


Cet évènement donnera naissance au culte de cette vierge – la Virgen del Rocio – par les fidèles catholiques. Ce site va rester pendant plusieurs siècles uniquement un lieu de pèlerinage entouré de marais.


Nuestra Señora del Rocío

L’ermitage lié à ce pèlerinage porte alors le nom de Sainte Marie des ronces – Santa María de las Rocinas – puis portera l’actuel nom de Notre Dame de la Rosée – Nuestra Señora del Rocío –.


Anecdote : en 1768, un militaire Fernando Pérez de Guzmán demandera l’accord à la cour de Castille l’accord pour créer un village du nom de Guzmanópolis …. Ce projet ne verra jamais le jour.


​Quelques années plus tard, le Duc de Medina Sidonia installe quelques familles sur le site. Le village d’El Rocio nait en 1789 !​


Les habitants du village se donnent le nom de panzorrino !



Où se trouve El Rocio sur la carte



El Rocio est situé à proximité du parc national de Doñana, une réserve de biosphère reconnue par l’UNESCO. Les paysages environnants offrent une biodiversité unique, avec des marais, des dunes, des forêts et une faune abondante, notamment des oiseaux migrateurs.


Ce qu’il faut voir à El Rocio


El Rocio présente un aspect très particulier où la modernité ne se fait absolument pas ressentir.



Ce village rappelle l’Ouest américain – Far west – de la fin du XIXème siècle. Il a, en outre, été déclaré Bien d’intérêt culturel en 2006, tout comme son ermitage.


Un point important avant de découvrir El Rocio : le style de vie des vaqueros, cowboys en anglais, que l’on voit dans les westerns est né en Espagne. Ce style vient plus particulièrement des habitants du long du Guadalquivir, en particulier depuis Séville jusqu’à Cadix et ses environs.



Après 1492, et dès les années 1500, les espagnols ont exploré les Amériques et ont commencé à s’y installer avec leur mode de vie, leurs habits. Ils ont apporté des animaux tels que des bovins et des chevaux et ont construit des ranchs.


NB : pendant longtemps les bateaux qui arrivaient aux amériques sont partis du port fluvial de Séville sur le Guadalquivir, des environs de Cadix, et de Palos de la Frontera.



Curieusement ce style de vie, cette ambiance sont restés depuis les origines à El Rocio.


Ce qui est drôle est de penser à l’impact du 7ème art, du cinéma dans l’inconscient collectif. Nous sommes, en effet, nombreux à aller dans le désert de Tabernas, dans la province d’Almeria, pour voir les scènes de tournages de nombreux westerns, dont ceux de Sergio Leone.

Mais, si on veut vraiment remonter aux origines de ce style de vie, c’est à El Rocio qu’il faut venir !



Sanctuaire de Notre Dame del Rocio


Ce sanctuaire est de toute beauté dans un décor…assez unique !



L’intérieur est aussi très beau, très richement décoré :



Il est à la hauteur de la dévotion des pèlerins pour Notre Dame del Rocio.


Plaza del Acebuche – Place de l’olivier sauvage –


C’est l’un des principaux lieu de rendez-vous.



Il faut dire que l’olivier sauvage et millénaire est facilement identifiable !


Las hermandades – les confréries –


Les maisons des hermandades sont caractéristiques de El Rocio et bien entendu de la romeria. Il y a environs 130 confréries installées à El Rocio, venant de toute l’Espagne. Ci-dessous, la confrérie de Sanlucar de Barrameda.



La plus importante étant la confrérie du quartier de Triana de Séville :



Promenade du Marismeño à El Rocio


Cette promenade à proximité du village d’El Rocío borde le parc national Doñana.



Anecdote : le nom du parc vient de l’épouse du septième duc de Medina Sidonia, un seigneur féodal qui construisit un palais à l’intérieur du parc pour son épouse Doña Ana Gómez de Guzmán y Silva.


Ce parc créé en 1969, s’étend sur une surface d’environ 100 000 hectares et n’est autre que le plus grand d’Espagne. Dans ce parc, on trouve de nombreuses espèces, dont certaines protégées, parmi lesquelles lynx ibérique, aigle royal, flamant rose, sanglier, vache ou encore d’innombrables cerfs et biches. 



Cette balade longe précisément les marais et l’étang de la Boca. On se retrouve alors en pleine nature à observer les chevaux sauvages et les flamants roses. C’est juste un moment magique.



En fin de journée, la balade offre aussi de merveilleux couchers de soleil à observer.


La Romeria de El Rocio en mai


Fin mai, El Rocio change totalement de dimension pour recevoir le plus pèlerinage d’Europe. Le village passe de 2000 habitants à presque ….. un million de personnes pour accueillir la Romeria del Rocio.


romeria-rocio-cartel-fechas

En effet, des pèlerins arrivent de toute l’Espagne, à cheval, à pied, à dos de mulet, en charette tirée par des boeufs, en tracteur,…..



Le pèlerinage de El Rocío portait autrefois le nom de Fiesta a Nuestra Señora de las Rocinas, et ceci juqu’en 1653. C’est une fête d’une ferveur incroyable, à vivre si on a l’occasion.



Pendant quelques jours, durant cette grande manifestation populaire, le flamenco joue aussi un rôle important. Les femmes portent alors des tenues traditionnelles et tout le village résonne des chants, des danses et des prières des fidèles.



Ils célèbrent la blanca paloma (blanche colombe) , la Reina de las Marismas (Reine des marais), deux des surnoms donnés à Nuestra Señora del Rocío.


Une autre grande célébration à El Rocio


Almonte qui est la ville dont dépend la localité de El Rocio organise chaque année, fin juin, la Saca de las Yeguas. C’est une tradition vieille de 500 ans. C’est une grande célebration autour du cheval.



Pendant cette période sont récupérées toutes les juments ainsi que leur poulain qui vivent à l’état sauvage autour de El Rocio, et dans les marais environnants.


Puis lors du parcours jusqu’à Almonte, les juments sont présentées devant l’ermitage pour une bénediction puis sont lâchées dans le village.


NB : à l’occasion de cette célebration les villageois en profitent avec des véterinaires pour vermifuger les animaux et leur apporter des soins si nécessaire.


Où déjeuner à El Rocio ?


Il y a plusieurs restaurants à El Rocio où l’on peut s’attabler les pieds….dans le sable, comme la Pensión-restaurante Cristina :



Mais, il y a aussi le restaurant de l’hôtel Toruño qui mérite un arrêt avec ses allures de saloon. Il offre, en outre, une très belle vue sur les marais qui font face à l’hôtel.


Les plages proches de El Rocio


Depuis El Rocio, le plus simple et le plus court est de rejoindre Matalascañas à seulement quelques kilomètres.



La plage longue de 4 km est de toute beauté, avec un sable fin comme de la farine. La plage est très connue des habitants de Séville. Son signe distinctif est la Torre de la Hoguera qui est dans l’eau et en ruine aujoourd’hui.


Cette tour de garde a été construite sur ordre de Philippe II en 1577, avec 6 autres, pour surveiller les côtes. A cette époque les attaques des pirates berbères sont alors très fréquentes.


playa de matalascañas y torre de la hoguera

Juste à côté de la plage, il est possible de faire un très joli petite balade. Il y a, en effet, une passerelle en bois qui traverse des dunes. Ce parc est communément appelé le balcon de l’atlantique. L’environnement est de toute beauté, avec des vues magnifiques sur la plage.


Quelles activités faire à El Rocio ?


Ci-dessous,vous trouverez les activités et visites proposées autour de El Rocio.

Vous pouvez, en outre, les réserver en ligne dès aujourd’hui (avec annulation gratuite) :



Réserver un hébergement


Voici une idée très charmante pour un petit séjour à El Rocío, il s’agit de l’hôtel Malvasia. Un hôtel dont l’intérieur, et la piscine sont de toute beauté.



Voici le lien pour en savoir plus, voir des photos et/ou réserver l’hôtel : Hotel Malvasia.


Ci-dessous, vous trouverez tous les hôtels et hébergements disponibles à El Rocio, après avoir sélectionné vos dates :


Booking.com

Quelques liens utiles pour votre voyage en Andalousie


Des réservations rapides, simples et économiques :







Que voir dans les environs de El Rocio ?


La province de Huelva en Andalousie, cache de nombreux trésors. C’est une très belle province à découvrir, en voici 2 autres exemples :


L’incroyable village de Niebla


niebla wall

La petite ville de Niebla, cachée derrière une muraille de 2 km de long, possède une histoire incroyable. Voici une petite ville à visiter hors des sentiers battus !


Découvrir le rio Tinto – le fleuve rouge –


Le rio Tinto est un fleuve unique au monde qui mérite d’être vu, ainsi que les paysages qui l’environnent.


rio tinto red river in andalucia

L’idéal est de faire une randonnée sur les rives du rio Tinto fleuve rouge. Vous découvrirez aussi d’anciens moulins à farine le long du fleuve.


Poursuivre votre voyage en Andalousie


Séville


Séville, la capitale de l’Andalousie est une ville pleine de trésors à découvrir et de monuments à visiter.


visita-sevilla-dias-catedral-puerta-del-perdon
Porte du Pardon – cathérale de Séville

Vous trouverez, ici, tout ce qu’on peut voir à Séville en 3 jours. Et pour ceux qui resteront plus longtemps vous trouverez également des informations sur la Séville secrète et les quartier de Santa Cruz et de Triana.


Cadix


cadix cadiz cathedrale catedral cathedral cattedrale

Visiter Cadix, une ville au passé incroyable, et d’une grande beauté, sur la Costa del la Luz.


Malaga


En rejoignant la Costa del Sol vous trouverez dans ce lien ce qu’il faut voir à Malaga :


visiter-malaga-art-de-rue-place-juderia-proche-musee-picasso
Street art à côté du musée Picasso Malaga

Grenade


Visiter Grenade, découvrir les quartiers de l’Albaicin et du Sacromonte :


sacromonte-in-granada-view-on-alhambra-2

Cordoue


Et bien sûr, visiter Cordoue la ville califale, et le quartier de la Juderia.


visiter-cordoue-facade-sculptee-de-la-mosquee-cathedrale

Découvrir d’autres sites magnifiques dans les pages du blog sur l’Andalousie.


Voici le lien pour vous recevoir notre Infolettre du blog andaluciamia.com


Voici les derniers articles sur l’Andalousie



Pin It on Pinterest

Shares
Share This
besoin de plus d'informations ?